Logo MN Noe

 

Accueil / Partenaires / Acteurs de terrain /

 

Le programme Man & Nature de Noé soutient techniquement et financièrement des Organisations de la Société Civile du Sud dans la mise en œuvre de projets associant développement des populations et conservation de la biodiversité.


L’ONG AAFEBEN (Appui à l’autopromotion de la femme de la Boumba et de Ngoto) intervient dans la périphérie est de la Réserve de Biosphère Dja, sur 10 forêts communautaires. Elle appuie 10 groupements comprenant 350 femmes des ethnies Baka (Pygmées) et Bantou dans la collecte et la commercialisation de produits de la forêt tel que la Mangue sauvage et le Moabi. Elle a pour vocation principale d’encourager les projets d’entrepreneuriat féminin en particulier les minorités ethniques.

 


A Rocha Ghana (ARG) est une ONG ghanéenne qui dispose d’une solide expérience dans le renforcement des structures de gouvernance locale pour assurer une gestion durable et communautaire des ressources naturelles (CREMA). Avec quatre (4) bureaux répartis du sud au nord du Ghana, ARG est devenue une ONG environnementale engagée. ARG facilite des interventions contribuant à la gestion durable des habitats écologiques et accompagnant les communautés à l’adaptation au changement climatique et autres menaces environnementales. Autour du Parc National de Mole, ARG travaille en étroite collaboration avec les populations locales pour développer la filière du beurre de karité biologique et du miel.


Créée en 1998, l’ONG Brainforest est un acteur majeur de la société civile gabonaise travaillant sur la problématique Forêt et Environnement. Le département «On Mange Local» de Brainforest a pour mission de préserver la sécurité alimentaire par la promotion d’une agriculture locale axée sur une production saine et protectrice de l’environnement. L’ONG Brainforest détient une connaissance approfondie de la zone cible et des communautés qui y vivent, avec lesquelles elle a déjà travaillé depuis plusieurs années.

 


 


L’ONG camerounaise Centre pour l’Environnement et le Développement (CED) est une association fondée en 1994. Elle a une compétence reconnue internationalement et nationalement dans le plaidoyer en faveur de la protection de la Nature et des populations locales, notamment sur les questions des plantations industrielles et des concessions minières.



Créée en 2003, l'association CERAF-NORD (Centre des Ressources Agroforestières, forestières et de formation continue du Nord) vise la promotion d’un développement durable basé sur la participation effective des collectivités rurales et urbaines.  Au cours des dernières années, le CERAF a soutenu des organisations de la société civile dans des projets de restauration écologique, de formation, et d’assistance technique. 
 



Le Centre Suisse de Recherches Scientifiques en Côte d'Ivoire (CSRS) est actif dans les domaines de la biodiversité, de la sécurité alimentaire, de l’environnement et de la santé. Sa mission est d’initier, d’encourager, d’appuyer et de mener des recherches en partenariat pour le développement durable en Côte d’Ivoire et en Afrique de l’Ouest. Il travaille activement avec les communautés locales. Avec son soutien, elles ont créé en 2016 la toute première réserve naturelle volontaire gérée par la communauté en Côte d'Ivoire. 

 


 

Créée en 1997 par des cadres universitaires et des villageois, l’organisation non gouvernementale Mbou-Mon-Tour (MMT) agit pour la conservation de l’environnement et le développement local en RD Congo. MMT travaille en collaboration avec des Comités Locaux de Développement et de Conservation pour développer ses projets.

 


L’ONG malaysienne MNS (Malaysian Nature Society), créée en 1940, est un pionnier de la conservation environnementale dans le pays, grâce à ses actions pour la conservation des habitats et pour l’éducation environnementale. Les efforts déployés par ses membres, ses partenaires et ses supporters ont fait de MNS une plateforme reconnue pour la protection du patrimoine naturel de la Malaisie. MNS veille à ce que ce patrimoine et la richesse de la diversité biologique malaisienne soient protégés, gérés et gardés par et pour les communautés locales.  


 

Nature Conservation Research Center (NCRC) est une organisation à but non lucratif enregistrée au Ghana dont le siège est à Accra. NCRC est une ONG de conservation de premier plan avec une implication directe en Afrique de l'Ouest et en Afrique de l'Est. NCRC a été un ardent défenseur de l'appropriation locale des processus de conservation. Le Centre travaille avec les communautés, les chefs traditionnels, les gouvernements, la société civile et le secteur privé pour développer des initiatives de conservation gérées par des communautés qui dépendent de la forêt. 

 



Northcode est une organisation non gouvernementale ghanéenne créée en 2007. Northcode est fortement impliqué dans les communautés vivant autour du Parc National de Mole. Leur mission est d'assurer l'autonomisation des femmes au nord du Ghana. Leur objectif spécifique est le développement de l'apiculture et le reboisement des zones dégradées.

 


 

Social Education and Environmental Development Scheme (SEEDS) a entrepris avec succès diverses activités de développement dans l’Etat du Tamil Nadu, en Inde depuis sa création en 1997. L’objectif de SEEDS est d’aider les communautés les plus pauvres à atteindre leur autonomie et à augmenter leur niveau de vie grâce au développement d’une approche holistique intégrée de protection de la nature. 


 

Tropical Forest Food and Cosmetics (TF-FC) est une entreprise sociale créée par TF-RD en 2017 pour assurer la transformation de produits bruts issus de la forêt notamment en huiles, poudres, et beurres et les commercialiser. Son objectif est de valoriser des produits issus de la forêt, en assurant une bonne rémunération des communautés locales, en garantissant une exploitation durable des ressources, une traçabilité et une bonne qualité des produits.

 


L’ONG camerounaise TF-RD (Tropical Forest and Rural Development), créée en 2005, intervient dans le nord de la Réserve de Biosphère du Dja, au Cameroun. Son objectif pour protéger la Réserve est d’aider les agriculteurs à intensifier leur production de cacao et de valoriser les produits forestiers non ligneux présents sur la zone. Elle accompagne 160 agriculteurs de la zone, dont 50 femmes, et apporte son soutien à leur structuration en coopératives et au renforcement de leurs compétences pour améliorer la production.

 



WAPCA (West African Primate Conservation Action) a été créée en 2001 par des salariés de différents parcs zoologiques européens dans le but de préserver les espèces de primates menacées d’extinction en Afrique de l’Ouest, à travers le développement des communautés et l’éducation. L’antenne ghanéenne a été créée en 2005. 

Spacement - Espacement



DONv02

Actualités

Réalisations 2019

En 2019, 9 programmes soutenus dans 7 pays d'intervention 

Realisations

Ingrédienthèque

Noé soutient le développement de filières durables

INGPos3ok

Vidéothèque

Découvrez nos actions en images !

VIDPos3ok